Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Drôle d'expression

"Qui peut le plus peut le moins !"

C'est une expression que répétait souvent notre formateur M. Roland FIETTA en naturopathie. Installé depuis longtemps dans son cabinet de naturopathe, il sait de quoi il parle !

Cette expression vous paraît bizarre ?

Cependant, en y regardant de plus près, elle est remplie de bon sens, surtout dans le cas où le sujet de celle-ci est l'humain.

Qui peut le plus : c'est-à-dire celui qui est un expert sincère dans ce domaine, fini tôt ou tard par s'apercevoir qu'il ne peut pas faire grand chose ! Il est limité même s'il maîtrise. Et plus il maîtrise, plus il sait qu'il est limité ! Bref, il peut le moins ! Il doit bien se rendre à l'évidence : bons nombres de facteurs lui échappent totalement !

Attention cependant ! Mieux vaut savoir que d'être ignorant.

Les gens ont coutume de se souhaiter une bonne santé avant tout. Je préfère souhaiter à chacun d'entre vous un bon apprentissage avant tout !

Apprendre jour après jour des choses sur vous, sur votre façon de fonctionner, sur ce qui vous entoure et votre façon d'appréhender les évènements...c'est cela qui vous aidera à préserver votre santé ! Et plus vous en apprendrez, plus vous vous apercevrez que vous ne savez pas grand-chose ! Donc, vous continuerez à apprendre ! C'est sans fin et cela conserve vraiment dans un excellent état physique et mental.

Car en réalité, la maladie ou la bonne santé sont des notions inscrites dans le cerveau-ordinateur et des histoires que nous nous racontons.

Celui qui sait beaucoup de choses pour préserver sa santé, sera d'autant plus surpris lorsqu'il tombera malade. Parce que la préservation de la santé n'est pas une question de savoir mais une qualité d'être. La grande prévention ne se fait pas sur des comportements mais grâce à un certain état d'esprit...

Tout le monde connaît des gens qui n'ont jamais fumé et qui pourtant sont morts de cancer des poumons, de la langue ou de la gorge...

Tout le monde connaît aussi des gens qui ont bu des containers entiers d'alcool durant toute leur vie et qui n'ont pas eu de cancer ni au foi, ni ailleurs !

Tout le monde connaît des histoires où l'ensemble des médecines n'avaient plus, ni d'explications ni "d'armes" pour lutter contre la maladie, et pourtant certaines personnes s'en sont sorties quand même...

Tout le monde connaît aussi des personnes qui avaient une maladie bénigne, partir de ce monde en très peu de temps !

Alors oui Monsieur FIETTA, dans ces conditions même nous, nous savons bien que parfois, surtout en ce qui concerne cette machine magnifique qu'est notre corps, "qui peut le plus peut le moins" !

C'est juste de l'humilité que de le reconnaître !

NB : Parfois, dans la vie, nous faisons des rencontres extraordinaires, qui font ouvrir les yeux sur le monde qui nous entoure d'une façon tout à fait originale et passionnante. C'est ce que j'ai ressentie lorsque j'ai eu la chance de rencontrer Monsieur Roland Fietta. J'ai suivi sa formation de naturopathie et j'en garde un souvenir incroyable !

Monsieur Fietta, merci pour tout !

Voir les commentaires

Ce que je propose.

Ce que je propose.

Deux mots sur ce que j'ai mis en place en parallèle à ce blog pour diffuser des idées et des concepts qui aident à améliorer le quotidien de chacun :

 

Je propose des réunions qui se font au domicile des personnes qui sont intéressées et qui veulent en savoir plus. Ces personnes invitent des amies ou des connaissances à elles.

Ceci pour deux raisons :
                       - la première est que les gens sont ainsi avec des personnes qu'ils connaissent, l'ambiance est détendue et bonne enfant, ce n'est pas le lieu pour parler de ses problèmes personnels mais pour prendre des informations qui peuvent servir,
                       - la seconde est que lorsque ces personnes vont se revoir, les conversations se feront autour de l'ADV, du moins je le conseille fortement. Ceci permet de préserver un espace avec des amis positifs, qui ont la même démarche. C'est très important de ne pas se sentir seul, du moins les premiers temps des périodes de changement.


Le but du but étant d'atteindre une autonomie soutenue par une automotivation sans faille. Croire en soi, en ces capacités et se sentir bien plus grand(e) que ce que nous appelons problèmes.


Le contenu de ces réunions, porte sur la compréhension des mécanismes que nous avons mis en place ou que nous avons laissé se mettre en place malgré nous. Lorsque j'explique pourquoi parfois nous avons des comportements soutenus par des croyances et des valeurs que nous n'avons pas vraiment choisies et qui la plupart du temps ne nous aident pas, alors cela change notre regard sur les choses. Nous voyons ce que nous pouvons faire pour ne plus subir et changer vraiment.

Les explications et les outils que je donne suffisent à certaines personnes pour amorcer le changement qu'elles désirent, pour d'autres, c'est une histoire plus complexe qu'elles se racontent, alors elles ont besoin de soutien plus régulier.

 

LA VIE EST AINSI...

C'est à chacun de trouver sa voie, tel le héros des contes d'enfants, qui après être parti seul à la recherche d'un trésor, doit combattre des monstres et des cataclysmes divers et variés, parfois aidé d'elfes, de fées ou autres lutins, afin de devenir un être accomplit.

Nous aussi, nous sommes en chemin, nous sommes seul dans ce parcours d'accomplissement, nous devons seul affronter des adversités. Les gens et les choses qui nous aident sont précieux : savoir les accepter, les remercier puis continuer seul et sortir grandi de chaque épreuve.
Désormais nous savons que nous sommes sur la route, sur l'itinéraire le plus important de notre vie.

Nous ne sommes pas des victimes, mais nous sommes les uniques auteurs et acteurs de notre vie. A nous de revoir le scénario s'il ne nous convient pas et de prendre les obstacles pour ceux qu'ils sont : nos créations et donc plus petits que nous...

 

Amicalement

A bientôt

Roséli

 

Voir les commentaires

L'art de vivre ? Qu'est ce que c'est ?

L'art de vivre est un concept général qui englobe tous les aspects et tous les domaines de vie.


Beaucoup de gens donnent l’impression de survivrent, ils le disent même parfois. En fait pour la plupart, cette sensation vient directement du fait qu’ils ne vivent pas la vie qu’ils auraient aimé.   Et lorsque les gens ne vivent pas la vie qu’ils veulent, c’est qu’ils ont laissé les autres (familles, parents, écoles, amis, circonstances…) décider de la vie qu’ils devaient avoir.
Pour eux, il n’a pas été question de vrai choix, parfois d’alternatives tout au plus.


Lorsque nous avons cette sensation de survivre dans notre propre vie, ou que nous ne sommes pas satisfaits, c’est que nous vivons le projet de quelqu’un d’autre, au sens large.

Lorsque nous décidons de reprendre les choses en main, c’est à la vie que nous envoyons un signal.
La technique est d’aller chercher qui nous sommes vraiment ; nous commençons, grâce à cette recherche à vivre. Nous sentons notre poitrine se gonfler de l’air frais et vivifiant de nos passions. Ce sont les prémisses d’une vie remise sur les rails de la réussite.


L’art au sens large est la discipline qui nous permet de mettre du beau, du bien, du bon dans notre vie. C’est grâce à cela que nous pouvons contacter la cause de toute chose et que nous avons cette sensation unique - procurée par une grande œuvre - de faire partie du tout, d’être à nouveau dans l’unité de notre nature profonde, et en même temps d’être relié les uns aux autres.

Jean-Jacques Goldman - cet homme en or - a écrit un texte pour une de ces chanson où il pose ces questions essentielles.
« A quoi tu sers ? Pourquoi t'es là ? Qu'est-ce que t'espères ? A quoi tu crois ?
Y'en a qui meurent, qui prient pour un morceau de terre,
y'en a qui risquent leur vie pour passer la frontière,
Y'en a qui bronzent et d'autres s'font la peau plus claire,
Certains s'effraient au fond quand d'autres font des affaires.
Mais y'a toujours la lune qui s'méfie du soleil
Et quand tout ça changera, c'est pas demain la veille,
Certains smatchent ou labourent, d'autres soignes ou bien peignent,
C'est à toi, c'est ton tour, qu'est-ce que t'as dans les veines?
A quoi tu sers? Pourquoi t'es fait?
Terminus terre.
un seul ticket.
Y'en a qui grimpent en l'air pour un peu plus d'silence,
Y'en a qui vivent sous terre où ça hurle, où ça danse,
T'en a qui pointent des comptes quand d'autres comptent des points,
Y'en a qui lèvent des croix pour ceux qui n'y croient pas.
Y'en a qui pincent des cordes, y'en a qui frappent des peaux,
Certains 'import exportent' ou bien se jouent des mots,
Y'en a qui s'font des billes quand d'autres tombent les filles,
Certains ne donnent qu'aux hommes, mais d'autres n'aiment personne.
Mais y'a toujours la lune qui s'méfie du soleil,
Et quand tout ça changera c'est pas demain la veille,
Y'en a qui courent une vie pour gagner deux dixièmes,
A présent c'est ton tour qu'est-ce que tu nous amènes?
A quoi tu sers? Pourquoi t'es fait?
T'as la lumière, et puis après? »


La chose la plus importante à faire est de se demander ce que nous sommes venu faire ici, et trouver quel est notre don particulier, unique.

Tout le monde a un talent. Notre quête la plus importante, la plus porteuse est la recherche de ce trésor intérieur. Une fois trouvé, la confiance en soi est telle qu’il est impossible de ne pas partager avec les autres.

 

  Livre conseillé :

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires