Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonne ou mauvaise chose ?

L'autre jour, je vous ai parlé des voix intérieures, des doutes que parfois elles entraînent et des sabotages qui sont leurs filles naturelles.


Aujourd'hui, je voudrai partager avec vous une histoire qui a été reprise plusieurs fois, qui existent en d'autres versions, qui nous parle de sagesse -ou de bon sens- et qui nous donne une grande leçon de vie. A priori nous ne savons pas si ce que nous vivons est une bonne chose ou une mauvaise chose.  


 

Un fermier reçoit en cadeau pour son fils un magnifique cheval blanc. Son voisin lui dit alors : tu as bien de la chance, ton fils est favorisé, regarde cet étalon, une vraie richesse pour toi. L’homme répond : je ne sais pas si c’est une bonne chose ou une mauvaise chose.

Quelques mois plus tard, alors que le fils chevauche non loin de là, l’étalon s’emballe et le fils tombe. Il a une très mauvaise fracture : il boitera toute sa vie. Le voisin retourne alors voir le père et lui dit : tu avais raison, cet étalon était une mauvaise chose puisque ton fils est boiteux à cause de lui ! L’homme répond : je ne sais pas si c’est une bonne chose ou une mauvaise chose.

Deux ans plus tard, le pays entre en guerre. Tous les jeunes hommes du village sont appelés comme soldats. Tous, sauf le fils, qui est boiteux. Alors le voisin retourne alors voir le père et lui dit : cet étalon était une bonne chose en fin de compte, puisque grâce à lui ton fils boîte, il n'ira pas à la guerre ! L’homme répond : je ne sais pas si c’est une bonne chose ou une mauvaise chose…

 

 

Cette histoire peut encore continuer ainsi longtemps. Elle est révélatrice de la façon dont il serait judicieux et sage de vivre les évènement que nous rencontrons dans la vie. A priori, dans l'instant, nous ne savons pas si ce qui nous arrivent est vraiment bon ou si mauvais que cela. 

 

 

Il n'est pas rare que nous disions en regardant ce que nous avons vécu :


"Finalement heureusement que cela c'est passé de cette façon !"


Alors que nous l'avions vécu plutôt mal sur le moment.


Encore une fois, seule l'interprétation que nous faisons des choses les colorent et leur donnent un sens. Et ce qui est merveilleux c'est qu'il nous est tout à fait possible de maîtriser la façon dont nous analysons les faits. Il est de notre pouvoir de décider de la couleur que nous allons donner aux événements qui nous touchent. 

 

 

Dans ces conditions : prenons les plutôt du bon côté ! Car à moins d'être voyant, nous ne pouvons présager de l'avenir. Sauf qu'en faisant exister le bon côté maintenant, nous entraînons plutôt des bonnes choses après, parfois même sans avoir à attendre bien longtemps. Passer une période de "sevrage" du négatif, nous verrons apparaître dans notre vie grâce à ce positionnement sur le positif, une lecture de ce qui nous arrive de plus en plus aidante. Le fait de prendre la décision d'analyser les faits plutôt par le filtre de ce que cela va nous apporter -et pas celui de ce que cela nous empêche de faire- est décisif et capital dans la sensation d'échec ou d'apprentissage. 


 

Ce que nous propose la vie est toujours parfait. N'importe quel évènement est en concordance parfaite avec ce que vous avez besoin de vivre pour évoluer. Si vous comprenez cela, plus rien ne sera dû au hasard, plus rien ne pourra vous toucher négativement, tout sera interprété comme une avancée, comme quelque chose que vous devez vivre. Quoique nous ayons comme impression sur ce qui nous arrive, nous sommes des systèmes apprenants. Et nous apprenons autant de ce que nous appelons "échecs" que de nos réussites.

 


Vous voulez une preuve de ce que j'avance : Observez vous, voyez lorsque vous rencontrez des difficultés comment vous vous sentez ? Pas très bien non ? Alors que lorsque tout va bien pour vous, lorsque vous faîtes des choses que vous aimez, vous voyez le bien-être que vous ressentez ! C'est la preuve que nous sommes fait pour réussir, pour avoir du bonheur, pour nous sentir bien.

 

 

Nous sommes bien plus grands en réalité que ce que nous appelons "problèmes".

 

 

 

A bientôt  

Roséli

 

 

 


 


 






clara65 04/06/2012 12:46


J'aime beaucoup cette histoire de cheval qui indique bien que tout dépend du regard que l'on porte sur les évènements. 


Il se peut sûrement que l'on ne porte pas forcément le même selon la période où il se produit. Ne dit-on pas aussi "de tout mal sort un bien" ? je pense que c'est vrai, sauf en ce qui concerne le
départ définitif de ceux qu'on aime.


Tu nous fais réfléchir dans le bon sens, merci.


Bises à toi.