Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Besoin ou envie ?

Ce soir, un peu de légèreté !!

 

Examinons ce qui se passe lorsque vous êtes devant un objet que vous voulez acheter.


Vous allez faire vos courses et vous tombez par hasard sur une belle robe, de votre couleur préférée.


WAOUW !!!


Votre cœur s’emballe, vous vous y voyez dedans, vous lui trouvez des tas de qualités : esthétiquement elle est magnifique, le tissus est léger et en même temps de belle tenu, elle est coupée exactement pour mettre en valeur votre corps, bref, c’est la robe idéale !!


Vous pesez le pour et le contre, le prix vous freine un peu…mais dans le feu de l’action, vous tordez la réalité pour que cet achat vous paraisse totalement raisonnable, logique et réfléchit.


Voilà, à peu près ce qui se passe dans votre tête.


« Qu’est-ce qu’elle est belle quand même, c’est exactement ce que je veux ! Je suis sûre qu’elle me va bien en plus ! Rooo là là, c'est trop top !». L’ambiance, le magasin, les lumières, les vendeuses, les mannequins, les publicités…Tout ça tourne dans votre tête…


Vous êtes hyper motivée, le rouge vous monte aux joues… Vous brûlez du feu de l’achat…

 

Vous essayez cette robe - que dis je, ce n'est plus une robe - c'est une deuxième peau, c'est le vêtement idéal qui vous fait instantanément ressembler à la fille sur l'affiche devant vous ! A vrai dire, vous êtes encore plus sexy...

Bon, j'exagère un peu le ressentie mais enfin, c'est presque ça quand même !


Ça y est vous êtes à la caisse ! Vous sortez votre carte bancaire, vous faîtes le code – c’est facile ! – et hop, vous sortez du magasin avec votre robe !!


Ouf, c’est fait, vous allez bien !!


Vous en aviez vraiment envie mais… en aviez-vous vraiment besoin ?


C’est en arrivant chez vous que vous avez la réponse : en effet, vous vous rendez compte que vous avez déjà exactement la même ou presque, et vous vous apercevez que vous avez autant de robes que le nombre de jours d’été dans l’année (oui oui, c’est possible, j’en connais !!). Vous saviez tout ça mais vous l’aviez occulté, dans votre cerveau cette donnée était brouillée, l’information était inaccessible ou si elle l’était, elle n’avait pas d’importance !


L’envie d’avoir, de posséder cette énième robe était la plus forte !


Votre cerveau automatique mené par les émotions vous a poussé à faire ce choix. Si vous aviez été dans la réalité analytique, appelée « réelle réalité »(en décodage biologique) sans émotions inappropriées, vous auriez reposé la robe sans aucune hésitation. Il se peut même que vous ne l’auriez même pas vue !


Parce que vous n’en aviez pas besoin mais juste envie !


Dorénavant, lorsque vous êtes devant une forte envie d’achat, prenez votre temps, reposer le tout, rentrez chez vous et laissez passer quelques heures voire quelques jours. Vous verrez, lorsque la pression aura baissé que vous pouvez très bien vous passer des choses que vous avez déjà en double ou triple exemplaire !!


Par contre, nous sommes bien d’accord que si vous pensez toujours à cette robe le jour suivant, parce que vous n’en avez pas et que vous en avez besoin pour votre prochaine sortie par exemple, ce coup de cœur est le signe que vous êtes faîtes l’une pour l’autre !! Foncez : il n’y a quand même pas de mal à se faire du bien !


Messieurs ne riez pas, vous n'achetez pas des robes, on est bien d'accord (quoique...), mais pour tous le reste, vous êtes exactement pareil !! 

Et toc !!


NB : Ici n’est pas abordée la « compulsion d’achat ».

Roséli

 

 

 

 

clara65 24/03/2012 06:51


Bonjour,


Je dois acheter quelques trucs inutiles, mais je ne sais pas si c'est l'âge, je résiste pas mal, je trouve !


J'en connais par contre qui achètent sans cesse, comme tu le dis.


Bisous.