Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Décision...

Qu'est ce qu'une décision ?

Une décision est dans un premier temps une idée, une pensée, une intention que l’on prend à un moment donné concernant notre vie ou un aspect de notre vie. Puis dans un deuxième temps, pour que cette décision soit effective, elle doit entraîner une action.

 

Bonne nouvelle, nous prenons des décisions quotidiennement !!


                                                 

 

Par exemple :

Vous décidez de changer de coiffure, vous ne vous contentez pas de penser même très fort à votre nouvelle coupe de cheveux, vous vous déplacez, vous allez chez le coiffeur, et vous obtenez les résultats de votre décision !                 

Attention, ne pas confondre la décision d’aller chez le coiffeur et l'envie d’en ressortir satisfaite. Ce n’est pas pareil !!!

    

Prenons un autre exemple :

Vous êtes confortablement assis sur votre canapé et vous décidez de changer de programme de télévision. Vous tendez la main pour attraper la télécommande, (parfois même elle s’y trouve déjà !), et vous enfoncez une touche. Vous obtenez ainsi ce que vous aviez décidez d’obtenir : une autre chaîne ! Si vous n’aviez pas eu la télécommande à portée de main et que vous ne vouliez pas vous déplacer pour autant, vous auriez du attendre que quelqu’un passe par là. Si cela se produit, (je passerai sous silence le "pourquoi n'avez vous pas prévu de mettre votre télécommande à côté de vous avant de commencer à visionner la télévision ?"), deux choix s’offrent à vous :

  1. où vous demandez à la personne en question de changer la chaîne pour vous, 

  2. ou vous lui demandez de vous donner la télécommande ! 

Dans ce cas, votre action consiste à demander quelque chose à quelqu’un d’autre.

 

 (Je passerai aussi sous silence les conséquences du fait que vous n'êtes dès lors plus seul responsable de la satisfaction de votre objectif qui est de changer de programme, mais bon...)

 

Ces exemples sont là pour vous faire prendre conscience qu'actuellement, dans n’importe quelle situation, pour arriver à un objectif quelconque, vous faîtes une action, même minime.

   

Vous savez le faire et vous le faîtes tout le temps !

Alors pourquoi est ce si souvent si dur de passer à l’action pour les objectifs qui vous tiennent à cœur ?

Qu’est ce qui vous empêche de devenir ce que vous voulez devenir ?

                                                                         

    

Peut être est ce parce que vous ne vous donnez pas la permission de faire mieux que vos parents ou que votre conjoint ?

Peut être parce que vous avez une croyance limitante sur la finalité de l’objectif ou sur une partie des actions qu’il faut mettre en œuvre pour atteindre l’objectif ?

Peut être que vous n’avez pas confiance en vous ?

Peut être que l’objectif ne vous convient pas vraiment et que finalement à bien y réfléchir, c’est l’objectif de quelqu’un d’autre que vous voulez atteindre (par exemple, celui de vos proches, celui de vos amis…), pour faire plaisir.

Peut être aussi que l’objectif que vous tentez d’atteindre n’est pas aligné avec votre mission.

Peut être aussi que vous n’avez pas suffisamment confiance en vous.

 

La liste des « peut être » peut se rallonger à l’infinie.

   

Cependant, je voudrai développer ici, une notion de Programmation Neuro Linguistique qui peut vous aider à trouver un blocage :

Pour se sentir bien dans ce que l’on fait, il faut aligner :

  • Les croyances et les valeurs qui sont les vôtres. Elles doivent être en adéquation avec :

  • Les attitudes que vous avez, le « comment être » dans certaines situations. Ceci doit être logique avec :

  • Les capacités que vous avez et qui sont l’ensemble de ce que vous savez faire dans une situation donnée et qui doivent être en accord avec :

  • Les comportements que vous avez lorsque vous faîtes des activités. Celles ci doivent être adaptées avec :

  • L’environnement dans lequel vous évoluez.

 

Ceci est primordial et explique parfois le mal être que certains d’entre nous ressentent, par exemple, en situation de travail.

  • Lorsque nous croyons à certaines choses et que nous sommes obligés de le taire, cela nous ronge car nous ne sommes pas alignés avec des croyances et ou des valeurs auxquels nous tenons.

  • Nous faisons alors des choses qui nous éloignent de ce que nous sommes profondément et cela nous rend malheureux.

  • Ceci a des répercussions sur ce que nous savons faire - nos capacités - et comment nous le faisons - nos comportements - Nous pouvons ainsi saboter notre travail, sans le vouloir vraiment, tout simplement parce que nous ne sommes pas alignés avec ce que nous pensons !!

  • En fin de course, c’est sur l’environnement du travail, si l'on prend notre exemple, que nous avons les conséquences de ces hiatus.

                                               

Ces processus sont les mêmes dans tous les domaines de notre vie. L’amour, la réussite, la richesse…etc.

 

C’est un autre angle qui illustre encore une fois le fait que si les pensées, (croyances et valeurs), ne sont pas en adéquations avec les actes (attitudes, capacités et comportements), nous avons des résultats qui ne sont pas satisfaisants dans notre vie (effets sur l’environnement). 

 

Dans un prochain article, j’aborderai la notion très importante du « ETRE, FAIRE et AVOIR ».

 

A bientôt

 

Roséli

clara65 06/02/2012 06:53


Le plus souvent, en ce qui me concerne, il me semble qu'il s'agit du problème de la confiance en moi.


Ce que je sais aussi, c'est que, quand je travaillais, je n'étais pas en accord en effet avec certaines de mes valeurs, et je me sentais très mal. Mais comment peut-on résoudre ce gros problème,
pour les gens qui ressentent ça ?


Bonne journée et bisous.