Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Explications


Il m'est déjà arrivé de rencontrer des personnes qui me demandent la différence entre une psychothérapie et une séance de PNL (Programmation Neuro Linguistique) dédiée à la compréhension de nos mal-être, de nos ennuis voire des maladies dans nos vies.


Le fait de dire que chaque chose qui nous arrive est le résultat des pensées que nous entretenons peut être en effet, confondu avec la recherche du pourquoi les choses nous arrivent que propose la psychothérapie.


Or, il y a cependant une différence fondamentale dans la manière dont l’entretien et les questions sont posées. En PNL notamment le pourquoi importe qu’intellectuellement, c’est un plus mais ce n’est pas l’essentiel. Le comment ces choses sont apparues est la question primordiale.


Vous comprenez alors aisément la raison pour laquelle les entretiens menées sont fondamentalement différents.


Lorsque nous savons que nos pensées sont à l'origine de ce que nous obtenons comme résultats dans notre vie, nous pouvons alors cibler la compréhension de ce qui nous arrive en remontant à la croyance qui la soutient. Nous pouvons changer croyances et pensées sans obligatoirement savoir pourquoi nous en sommes là. Le pourquoi n’a donc pas grand intérêt.


Que cela soit la façon de régler un différend avec son voisin, de trouver du travail ou bien de mincir, la question numéro un à se poser est :


« Comment je m’y prends pour ne pas avoir ce que je veux dans ma vie ? »

 

Ou bien, une variante :


« Comment je m’y prends pour avoir les résultats (négatifs) que j’obtiens dans ma vie ? »


Ce genre de question enclenche obligatoirement sur une autre façon de voir le souci qui nous préoccupe. Nous ne sommes pas dans la plainte mais dans un processus de responsabilisation.


De la même manière que pour atteindre un objectif, cela réclame de visualiser très précisément les résultats que vous allez obtenir, entendre ce qui va se dire sur vous et ce que vous allez dire aussi, ressentir dans votre corps les émotions qui vont monter, et parfois même sentir et/ou goûter le résultat, le fait d’avoir un objectif qui ne vous convient pas nécessite que vous remontiez les manifestations de vos sens ; faire l’inverse de ce processus.


Que voyez-vous dans votre réalité qui ne vous convient pas ?

Qu’entendez-vous ?

Que ressentez-vous ?

Que sentez-vous et/ou que goûtez-vous éventuellement ?

Et à la question : Que pensez-vous à ce sujet ? La réponse est simple et sans appel : vous pensez consciemment ou inconsciemment ce que vous obtenez comme résultat, encore une fois, que vous le vouliez ou non, que vous soyez satisfait ou non, que cela vous plaise ou non. En l’occurrence ici, cela ne doit pas vous convenir du tout !


Nous savons très bien échouer, parfois même nous sommes doués pour cela dans certains aspects de notre vie. La proposition est de prendre conscience de la façon dont nous mettons tout en place pour rater et de faire le contraire !

 

Pour cela, deux possibilités s’offrent à nous :

 

1. Il nous est possible d’imaginer une nouvelle façon de penser et ainsi de changer ce que nous voyons, entendons, ressentons, sentons et goûtons. Ce faisant, nous poserons des actes différents de ce que nous avons l’habitude de faire et nous obtiendront obligatoirement des résultats différents.


  2. Nous pouvons imiter les gens qui réussissent parfaitement dans le domaine dans lequel nous voulons réussir. Cela nous fait gagner du temps, parfois des années, et cela s’avère très efficace ! Comment ? Tout simplement en s’intéressant à eux, en les interrogeant, en leur demandant la façon dont ils s’y prennent pour y arriver et en adoptant leurs manières de faire. L’imitation est quelque chose de simple : nous savions parfaitement le faire enfant, lorsque nous jouions à vivre les aventures de nos héros préférés. De nombreux coach en développement personnel expliquent ce moyen de réussir en posant la question suivante : « Pourquoi réinventer la roue ? »

 

Pour résumer :


1.  Nous savons parfaitement échouer. C’est un constat utile. dès que nous le savons, nous prenons conscience qu’il suffit juste de réajuster certaines sensations, d’inverser certaines données pour réussir.

 

2.  Il existe deux façons de réussir dont la plus efficace nécessite d’imiter les gens qui réussissent.

 

Je pense encore une fois qu’il vaut mieux savoir ce genre de chose plutôt que se sentir impuissant face à nos difficultés. Cela fait partie des aides puissantes qui nous emmenent vers le bonheur et le bien être.



Roséli

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

clara65 30/05/2012 17:58


Bonjour,


C'est une façon  extraordinaire de fonctionner.


Cela a à voir aussi avec la loi de l'attraction ?


Bisous.


 


 

Roséli 30/05/2012 22:26



Bonsoir Clara,


Oui, c'est cela. La loi d'attraction nous dit la même chose. Une pensée puissante, déterminée, est créatrice. Elle l'est aussi bien en positif qu'en négatif. Si l'on y réfléchi bien, la PNL
explique avec précision les raisons qui font qu'une pensée se matérialise : tous les sens sont tournées vers la réalisation de ce que nous pensons de la réalité. La loi d'attraction nous dit de
changer nos pensées, tant qu'à faire qu'elles soient positives et non négatives, la PNL nous donne des outils concrets pour y arriver : changer les modalités de ce que nous voyons, entendons,
ressentons...etc à l'intérieur de nous, change ce que nous voyons, entendons, ressentons à l'extérieur de nous.


Les pensées sont comme l'alcool et activia ; ce qu'elles font à l'intérieur se voient à l'extérieur !!


Bises