Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le doute

Dans un des articles précédents, j’expliquai que le changement et les émotions qui lui sont liées lorsqu’elles sont plutôt négatives, sont des freins puissants à la mise en action de son ou ses objectifs de vie.

Je vous propose aujourd’hui de développer d’autres freins qui peuvent nous immobiliser et par la même nous faire culpabiliser ce qui entraîne immanquablement un manque d'estime de soi.

 

Ces niveaux de doutes ont été mis au point par le Dr Claude Sabbah. Conçues pour travailler sur des guérisons de maladies, je me suis permise de les transposer pour le développement personnel, afin d’aider certaines personnes à comprendre d’où vient le fait qu’elles ne peuvent se mettre en marche vers leur objectif. En effet, nous connaissons tous des gens qui savent ce qu'ils veulent faire, quel est leur mission, quel est leur objectif mais qui n’enclenchent sur aucun acte.

                                                    

Voici donc les 4 niveaux de doutes qui peuvent nous empêcher d'avancer :

   
  1. Douter qu'il existe un système qui puisse être performant pour arriver à atteindre un objectif. Par exemple, certaines personnes pensent que les gens qui réussissent sont privilégiés et que c’est pour cela qu'ils réussissent. Elles pensent qu’aucun système ou manière de pensée et de faire existent pour aboutir à réussir. Pour elles, c'est de la chance...

  2. Douter que ce système marche pour elles, car leur objectif leur semble trop différent de celui des autres. Par exemple, certaines personnes comprennent que si elles agissent d’une certaine manière, elles arriveront à réaliser leurs rêves mais elles sont persuadées que cela ne peut pas fonctionner avec leur objectif. Elles considèrent celui ci comme unique, trop différent des objectifs des autres. Et si ce n'est pas l'objectif lui même, ce sont les circonstances de sa mise en oeuvre qui le rendent unique à leur yeux. Donc, elles pensent que ce qui marche pour les autres ne fonctionnera pas pour elles.

  3. Douter de soi même. Certaines personnes savent qu'il existe une méthode ou système pouvant les aider à réaliser leur objectif, elles savent que c’est réaliste et réalisable pour leur objectif, mais elles se considèrent comme « pas assez » bien, intelligentes, ingénieuses…etc... Bref, elles ne se sentent pas capable, certaines croient même qu’elles n’ont pas le droit de réussir !! Alors dans ces conditions, elles ne font rien, comme cela elles renforcent leurs croyances à leur sujet, à savoir qu'elles n'y arriveront jamais.

  4. L’espoir. Certaines personnes espèrent que cela puisse marcher pour elles. L’espérance est un moyen de cacher le doute qu'elles ressentent : elles se disent intérieurement que l’objectif à une chance sur de nombreuses autres d’échouer. Donc, au fond d'elles, elles se préparent à ne pas y arriver. Ceci est un moyen de ne pas être trop déçues et de renoncer facilement dès le premier problème rencontré.

Alors que ce qui est commun à de très nombreuses personnes qui ont réussis leur objectif est de ne jamais avoir douter d'y arriver. Ceci a pour conséquence de ne jamais baisser les bras lorsque des problèmes - qui sont perçus tout au plus comme des pertes de temps - se mettent sur le chemin. Elles ont la "certitude absolue" qu'elles vont aboutir.

Lorsque nous faisons le plan d’action d’un objectif, nous pouvons douter et/ou lâcher prise sur les étapes qui nous y amènent, mais jamais sur l’objectif lui même !

Lâcher prise sur le « comment y arriver » mais jamais sur le « pourquoi vous faîtes cela ».

C’est un secret très important de la réussite.

 

Je souhaite que cela puisse vous éclairer et vous mettre en marche…

 

Roséli

christine 24/03/2012 19:54


bonsoir,mon objectif est trouver manque ma confiance en moi ...


 

clara65 12/02/2012 07:36


C'est vrai, j'ai souvent douté dans ma vie, de tout et surtout de moi-même.


Dommage !


Un exemple depuis que je doute moins : d'habitude quand je me rends à un loto, je "sais" que je ne gagnerai rien, la semaine dernière, en inversant ma pensée, j'ai gagné, carton plein ! c'est
incroyable.


C'est une petite chose, mais on voit que cela marche.


Bisous.


 


 


 

Roséli 12/02/2012 15:50



c'est tout à fait ça et félécitation !!