Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mark Twain Humour

Mark Twain, de son vrai nom Samuel Langhorne Clemens, né le 30 novembre 1835 à Florida dans le Missouri (États-Unis),décédé le 21 avril 1910 à Redding, Connecticut(États-Unis), est un écrivain, essayiste et humoriste américain. Il est notamment connu pour son roman Les Aventures de Tom Sawyer (1876) et sa suite, Les Aventures de Huckleberry Finn (1885). Source Wikipédia.


Je vous en est déjà parlé et vous connaissez sans doute cet auteur, mais je voudrai ici partager avec vous quelques unes de ces citations que je trouve humoristiques :


 

"Que seraient les êtres humains sans les femmes ? Ils seraient rares, extrêmement rares."


 

"Cesser de fumer est la chose la plus aisée qui soit. Je sais ce que c'est : je l'ai fait cinquante fois."



"Adam est le seul homme qui, quand il disait quelque chose d'épatant, était sûr que personne ne l'avait dit avant lui."



"Il y a des gens qui, à propos de certains problèmes, font preuve d'une grande tolérance. C'est souvent parce qu'ils s'en foutent."



"La familarité engendre le mépris...et les enfants."



"L'épargne est une magnifique réalité, spécialement quand nos parents l'ont pratiquée."



"On pourrait citer de nombreux exemples de dépenses inutiles. les murs des cimetières : ceux qui sont dedans ne peuvent pas en sortir, et ceux qui sont à l'extérieur ne veulent pas y entrer."



"L'art de la prophétie est extrêmement difficile, surtout en ce qui concerne l'avenir."



"Pourquoi dépenser de l'argent pour faire établir votre arbre généalogique ? Faites de la politique et vos adversaires s'en chargeront."



"Il y a deux cas dans lesquels un homme ne devrait pas spéculer en bourse : quand il n'en a pas les moyens et quand il en a."



 

 

"Octobre est un mois particulièrement dangereux pour spéculer en bourse. Mais il y en a d'autres : juillet, janvier, septembre, avril, novembre, mai, mars, juin, décembre, août et février."

 

 


"Le fait de fumer m'a sauver la vie. Chaque fois que je vais mal, le médecin me supprime le cigare. Et je guéris ! Où en serais-je si je n'avais pas fumé le cigare."



"Le meilleur moyen de rester en bonne santé, c'est de manger ce que vous ne voulez pas manger, de boire ce que vous ne voulez pas boire, et de faire des choses que vous n'aimez pas faire."



"Les vaches sacrées font les meilleurs hamburgers."



"La dernière chose au monde que je souhaite est de me mettre en avant ; mais je n'ai rien contre le fait d'être remarqué."

 


 

Je ne sais pas pour vous mais j'ai la sensation que l'âme de ce Monsieur s'est retrouvée dans le corps d'un humoriste contemporain nommé Monsieur Coluche !!

 

Je vous laisse à vos fous rires !

 

Roséli

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

j 30/09/2016 14:47

J'ai voulu vous répondre, mais j'ai dû faire une fausse manipulation, qui a tout effacé ? Je serai plus bref dans ce commentaire.
Vous argumentez bien.
A propos d'Alexandre Dumas, dans Les Trois Mousquetaire, au chapitre XXVII, intitulé La Thèse d'Aramis, on trouve aussi ce genre d'humour contre certains aspects de la religion, qui font rire même la personne religieuse que je suis. Certes, il y a des points communs entre Twain et Coluche: amour des pauvres gens, rire de tout...mais le premier est quand même un des maîtres et pères du roman américain, alors que Coluche n'est pas vraiment un homme de lettres...(même si tous deux devaient détester l'école et le monde universitaire, j'en conviens).

j 30/09/2016 19:15

Je comprends votre métaphore, et vous avez le droit de l'utiliser (on va finir par y arriver). Je suis d'accord que pour un certain nombre de citations, si on me demandait de qui elles sont, de Coluche ou de Mark Twain, je pourrais très bien me tromper... Dans mon mail précédent, je voulais vous dire que c'était intéressant de rencontrer de l'opposition, si celle-ci est "bienveillante" : cela permet aux deux personnes de progresser dans leur pensée...Pour être franc, mon antipathie pour Coluche peut provenir en partie du fait que nous ne sommes pas issus du même milieu...ce qui n'est peut-être pas à mon avantage...Après, comment expliquer les sympathies et les antipathies ?
En outre, il est plus facile de montrer les défauts d'une argumentation que de la défendre, comme vous le faîtes.
J'ai lu récemment (peut-être sur wikipédia) que Mark Twain distinguait l'humour américain et l'humour français...Je vais me renseigner, même s'il s'agit là d'une autre personne encore, qui argumente...
Sinon, je suis d'accord avec vous qu'il vaut mieux être le roseau que le chêne...(Au fait, j'ai bien fait de copier mon texte cette fois-ci...)

Elisabeth 30/09/2016 16:57

J'ai eu les mêmes déboires que vous, j ! J'ai voulu vous répondre, mais tout s'est effacé ! Bon, je reprends à peu près l'idée...
Donc, votre réponse m'a inspiré une métaphore : accrochez vous bien, c'est alambiqué !! ;)
Si vous permettez, je comparerais Marx Twain à un arbre et Coluche à un arbuste -en étant bien d'accord qu'à côté, je suis un brin d'herbe et qui n'est même pas dans le même jardin ! ;) Bref, nous pouvons, sans nous tromper de beaucoup, leur accorder le fait qu'ils ont des racines profondément ancrées dans l'humour, copieusement arrosées d'insolence joyeuse ! Pourquoi dire cela ? Pour ne pas oublier que nous sommes tous de merveilleuses plantes surtout si nous en avons conscience et si nous arrivons à exploiter au maximum notre potentiel. Un arbre est beau, mais pas plus qu'un arbuste à priori et pas plus qu'un brin d'herbe non plus dans le fond... Les comparaisons sont toutes très relatives dès lors que nous regardons les choses sous cet angle. Enfin, il me semble...
Si le sujet vous intéresse, voici un article qui développe cette idée : http://ladv.biz/le-chene-et-le-roseau/
NB1 : désolée si je suis partie si loin...
NB2 : et, oui ! évidemment ! si je parle ainsi, c'est parce que les comparaisons me sont très souvent défavorables !! Il faut bien trouver une explication qui semble logique dans ces cas-là, n'est-ce pas ? Même si elle fait appel à de la pseudo philosophie !! :) Tant que l'on s'amuse !

Elisabeth 30/09/2016 12:56

Bonne question, en effet ! Au moment où j'ai écrit ça, j'étais époustouflée par le décalage, l'impertinence, l'angle de vue inattendu, bref, par le talent de Marc Twain. Et je ne sais pas exactement, mais certaines de ses réflexions m'ont fait penser à certains sketches de Coluche. Si, en effet, il est maladroit de les comparer, en tout cas, je me dis qu'ils sont sans doute de la même famille d'esprit ; ceux qui ont un talent humoristique et du talent tout court aussi bien sûr !
Actuellement, je lis sur ma liseuse kindle "Louis XIII et Richelieu" d'Alexandre Dumas, et je suis agréablement surprise par les histoires drôles, les gags -nous emploierions ce mot de nos jours-, issus de petites anecdotes concernant des hommes et des femmes d'esprit -c'était ainsi qu'ils étaient nommés à l'époque-, qui s'y trouve.
Je vais vous donner quelques exemples :
- "M. L... disait avant de mourir : j'ai reçu tous les sacrements, excepté le mariage, que je n'ai pas eu en original ; mais, ce qui me console, c'est que j'en ai tiré autant de copies que j'ai pu.
- Une bourgeoise qui louchait et avait le regard fort dur se vantait qu'un duc et pair lui avait fait les yeux doux. - Avouez, Mademoiselle, lui répond-on, qu'il a fort mal réussi !
- Un soir, Mme Cornuel (qui était écrivaine et dotée d'un bel esprit), en revenant chez elle en voiture, fut attaquée par des voleurs : leur chef entra dans le carrosse, et commença par lui mettre la main à la gorge. Mais elle, lui repoussant le bras, lui dit : - Vous n'avez rien à faire là, mon ami ; je n'ai ni perles ni tétons !
Un jour, Mme Cornuel étant dans l'antichambre de M. Colbert, qui la faisait attendre, et y étouffant, à cause du grand feu que l'on faisait dans le poêle : - Eh ! mon Dieu ! sans nous en douter, ne serions-nous pas ici en enfer ? On y brûle, et tout le monde est mécontent."
Et une petite histoire drôle, pour finir :
"- Où vas-tu ? demandait un seigneur à un paysan
- Je n'en sais rien, répondit insolemment celui-ci
- Oh ! Oh ! dit le seigneur, alors, je vais te l'apprendre.
Et, le faisant arrêter par les archers, il ordonna de le conduire en prison.
Un instant, le pauvre paysan crut que son seigneur plaisantait ; mais finissant par comprendre que c'était pour tout de bon qu'on allait le mettre au cachot :
- Eh bien, dit-il en pleurant, ne vous avais-je pas dit que je ne savais pas où j'allais ?
Reconnaissant la justesse de la réponse, le seigneur le fit relâcher."
...
Savoureux n'est-ce pas ?

j 30/09/2016 10:57

J'aime aussi l'humour de Mark Twain, mais pourquoi comparer Coluche avec lui ?

clara65 25/03/2012 18:50


Quand j'ai lu ta conclusion, j'allais le dire, que cela ressemblait à du Coluche.


Je crois que ce dernier a dit à peu près la même chose notamment sur les WC à la place des cimetières.


Ces citations, on devrait les lire chaque jour, non seulement cela nous ferait réfléchir, mais cela nous mettrait de bonne humeur.


Bises et bonne soirée.