Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Modèle de réussite

Une comparaison d'idées qui parlent d'elles-mêmes :

 

Lorsque nos parents étaient en activité professionnelle, c'était encore l'âge industrielle. Pour réussir dans ce monde-là, il y avait et il fallait :

 

 

  • Bien réussir à l'école,
  • Acquérir des diplômes et des références,
  • Avoir des connaissances anciennes, 
  • L'emploi était en grande partie unique, 
  • Le travail se faisait dans l'entreprise,
  • Parfois nécessité de pointer,
  • Même emploi du début à la fin de sa carrière,
  • Notion d'ancienneté,
  • Retraite à 65 ans,
  • Régimes de retraite de l'entreprise ou du gouvernement.

 

 

De nos jours, nous sommes clairement passé à l'heure informatique. Nous devons adapter notre façon de voir le rythme de vie et en même temps l'apprentissage pour nos enfants. Nous ne pouvons plus leur dire aussi confiant que l'étaient nos grands-parents :

"Va à l'école, réussis tes études, passes ton bac, fais des études supérieures, obtiens des diplômes, rentres dans une entreprise ou installes toi comme travailleur indépendant, fais ton travail consciencieusement tout au long de ta carrière et tu pourras profiter de ta retraite".

 

C'est une illusion et ce n'est plus la réalité de ce qui attend nos enfants. 


Ce n'est pas catastrophique comme on l'entend parfois, c'est juste une nouvelle époque et une nouvelle façon de faire qu'il faut accepter et non contre laquelle il faut lutter.


Nous sommes dans une époque où se montrer à la télévision, faire des émissions où nous n'avons même pas besoin de talent particulier pour briller, avoir une idée géniale, même à 10 ans, qui peut être utile à des millions de personnes en un clic, assure carrière et fortune sans diplôme particulier, juste parce que l'on est là où il faut quand il faut et au mieux, parce que l'on est ingénieux...


Bref, bienvenu à l'ère informatique et du multimédia électronique.


Pour survivre dans ce nouveau monde, il vaut mieux :


  • Se former tout au long de sa carrière en fonction des choix et des opportunités car la réalité c'est que les gens ont plusieurs postes durant leur carrière,
  • Les diplômes sont moins importants, les talents naturels sont recherchés,
  • Importance de suivre des séminaires et des stages de formation,
  • Les anciennes connaissances sont remplacées par la nécessité d'avoir des nouvelles idées parce qu'elles sont porteuses et innovantes,
  • Le travail ne se fait de moins en moins en entreprise mais à la maison,
  • Pas d'ancienneté mais la rémunération se fait en fonction des résultats obtenus,
  • Prise de retraite anticipée plus courante,
  • Plus de pointage, mais des horaires à la carte,
  • Doute sur le système de retraite par répartition, donc, retraite avec des portefeuilles autogérés,
  • Assurance maladie, de plus en plus se pose la question de son autofinancement...

 

Ce n'est pas la première fois que nous avons eu affaire à un changement aussi radical de manière de penser et de faire en peu de temps finalement, le temps d'une vie. Je pense avec émotion à mon grand-père qui aurait 113 ans. Né donc en 1899, il aura vu entrer dans sa vie, l'installation de l'électricité, les installations d'eau courante, l'eau chaude, les voitures en grand nombre, les tracteurs (il était paysan) à la place des boeufs, la télévision (lorsqu'il regardait même des émissions sérieuses, il ne pouvait s'empêcher de douter de la véracité des choses ! Il avait déjà tout compris !), les nouveaux francs, l'émergence d'une catégorie de la population appelée "adolescent" (Ah, ces jeunes !)...etc...

 

C'est énorme quand on y pense, aussi énorme que ce que nous vivons.

 

Alors, encore une fois, courage les amis ! Nous ne vivons pas la fin du monde, mais la fin d'un monde ou plutôt d'une époque ! Ceux qui auront misé sur leur apprentissage, qui en connaîtrons plus sur eux auront suffisamment confiance en la vie pour pouvoir nager porter par le courant et non nager à contre-courant !

 

Allez, faîtes vous plaisir, laissez tomber vos croyances pessimistes, adaptez vous, nous vivons une époque formidable !! 

 

A bientôt

 

Roséli

 

 

 

 

 

 

 

 



clara65 20/07/2012 07:15


Bonjour,


Je pense que je pourrais faire un devoir de philo sur ce thème. Je ne le ferai pas ici.


Je vais juste dire que je suis d'accord avec le mot "adaptation" avec toutefois la conviction qu'acquérir le maximum de connaissances où que ce soit (maison, école ou autres) est un atout certain
pour réussir. Car pour comprendre par exemple, le monde de l'informatique, plus on a de connaissances générales, mieux on parle anglais, mieux on progresse. Les enfants qui sauront à peine lire
et écrire ne s'en sortiront pas mieux qu'autrefois. C'est l'instruction qui sauve le monde et non l'illettrisme ou  l'obscurantisme qu'on veut imposer dans certains pays, surtout pour les
filles. 


Ne négligeons pas les connaissances des anciens, la littérature, l'orthographe, les sciences, les mathématiques, l'histoire, etc. Elles nous aident à mieux comprendre le monde d'aujourd'hui et à
nous adapter justement.


Donc bien travailler à l'école fait toujours partie de mes critères. Et puis le système fait que les diplômes ont encore de la valeur et qu'ils sont nécessaires pour rentrer dans de grandes
écoles. Comment les intégrer si on n'a pas le BAC ni même le BEPC ? Donc, on n'a pas le choix pour l'instant, car même si on a une idée géniale, encore faut-il avoir des bases pour la mettre en
pratique.


Je suis d'accord sinon que cela ne suffit pas et que de nos jours, il faut s'épanouir autrement.  L'école et l'apprentissage sont juste la base de tout !


La connaissance, l'instruction sont porteurs de liberté.


Je suis également pour le partage des richesses, et donc pour le système mis en place par le conseil de résistance après la guerre et je défendrai toujours ces valeurs.


Voilà, et encore, j'ai fait court !


Gros bisous.


 

Roséli 20/07/2012 09:14



Bonjour Clara,


Bien sûr, je suis d'accord avec ce que tu dis. L'instruction a été, est et restera très importante dans tous les domaines de vie. Plus les gens seront instruits, plus le monde ira mieux. l'idée
de cet article est précisemment de dire que nous n'avons peut être jamais eu accès à autant d'informations et autant de façon de se former qu'aujourd'hui (stages divers, séminaires, conférences,
nécessité de se former à tous âge ne serais ce que pour s'adapter au nouvelles technologies ou changer de travail...). Nous vivons une époque formidable où des gens tout aussi formidables sont
prêt à nous donner des astuces pour atteindre nos ambitions. Simplement, ne nageons pas à contre courant... 


Bises


Roséli