Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nos ancêtres

Lors d'une discussion avec un de mes amis qui fait des recherches sur ses ancêtres et qui élabore son arbre généalogique, nous regardions le résultat et nous évoquions à quel point le fait de nommer arbre ce que nous admirions était juste.


En effet, et par extension, quoi de plus approprié que des plantes pour incarner nos ancêtres puisque nous disons aussi qu'ils sont nos racines. J'ai eu moi aussi l'occasion de faire mon arbre généalogique pour une réflexion en psycho-généalogie. Et lorsque je me suis vu porter littéralement le poids de mes ancêtres sur ma tête, j'ai eu envie de le retourner. Mes aïeuls disparus se sont naturellement retrouvés en bas, comme le sont les véritables racines d'un arbre, le tronc étant constitué de mes propre parents, et les vivants de la famille étaient ainsi les branches, les feuilles, les fleurs ou les fruits, suivant l'imagerie que l'on veut utiliser... Je sais que cela n'est pas très conventionnel mais cela m'a aidé sur le moment.


J'ai ainsi pu me sentir plus légère et me demander quelle était le bout de racine de mon arbre qui m'avait envoyé telle ou telle injonction, telle ou telle croyance sur la vie faisant de moi ce fruit là et pas un autre. Cependant l'idée est d'améliorer ce que l'on est : le fruit que je suis dans mon représenté n'est pas encore à mon goût, mais le devient cependant de jour en jour...


Une fois que le travail de compréhension de l'arbre fut bien entreprit, une fois que les plus importants programmes inconscients étaient arrivés à la conscience, une fois que j'ai été en mesure de changer certaines croyances et injonctions pour en faire des forces aidantes, bref, une fois que j'ai pu identifier et "soigner" la partie de mes racines ayant eu des soucis dont les conséquences ont coulés jusqu'à moi, j'ai pu remettre mes ancêtres au dessus de moi.


La croyance aidante que j'ai adoptée dès lors est qu'ils ont le droit de se rapprocher du ciel, de la lumière, de l'au delà ; ils ont le droit de partir. Ce qu'il reste entre eux et moi : beaucoup de compréhension, d'amour et de respect. 


La prise de conscience que nous sommes le résultat de la réussite à cent pour cent (sang pour sang) de leurs unions, est aussi une croyance aidante. Ceci permet, même si nous sommes issus d'ancêtres dont nous ne savons pas grand chose, de nous dire qu'ils ne nous ont pas légué que des points négatifs, bien au contraire. Nous pouvons dès lors les remercier pour cela et ce faisant, nous retrouvons un peu de notre puissance.


A nos ancêtres...

 

Roséli

Le p'tit Prince 09/06/2012 17:20


Bonjour Roséli,


je jardine beaucoup, c'est de saison, mais parfois la météo contrarie ma passion. C'est le cas cet après midi, je fouine donc un peu sur les blogs. Ce n'est pas la première fois que je passe ici,
j'y ai même laissé des coms... J'ai vainement éspéré une réponse. Je me suis senti frustré, mais les raisons responsables de cette lacune dépassent de toute évidence ma compréhension. Je ne m'en
offusque donc pas et je revient m'inspirer des richesses de ce blog. Bon week-end Roséli.  

Roséli 09/06/2012 17:57



P'tit Prince,


Je vous répond à chaque fois mais sur mon blog !!


Je viens de ce pas chez vous !!


Bien amicalement


Roseli