Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Symbolisme

Le saviez-vous ?

 

Pour chaque objet physique du monde vu, senti, entendu, existe une idée, un concept non physique qui y est rattaché. C'est comme si chaque objet du monde et par extension tout ce qui est incarné aussi, étaient reliées à une notion abstraite qui le tient debout, qui lui donne un sens profond. Celui-ci nourrit notre inconscient : cela peut s’appeler la nourriture des dieux.

 

Si ce concept attaché à chaque réalité physique terrestre n'existait pas tout deviendrait en quelque sortes invisibles pour les yeux, disons qu'il n'aurait plus de raison d'être, les choses et les créatures disparaîtraient...

 

Le bon sens populaire nous dit bien : « L’essentiel est invisible pour les yeux ». C’est précisément de cela dont je veux vous parler ici.

 

En fait, ces concepts, idées, notions abstraites sont des symboles.

 

Par exemple, le lion porte le symbole de l’autorité. Regardez la vie d’un lion, il veille à ce que tout se passe bien, il est servi par principe, il n’intervient que lorsque les autres ont besoin de lui. Il ne passe pas son temps à rugir pour asseoir son autorité, il se contente de rugir de temps en temps et tout rentre dans l’ordre. Il nous montre ce qu’est l’autorité naturelle, celle qui est évidente. Transposé à notre vie, il est vrai que ce ne sont pas les gens qui crient à longueur de journée qui expriment le mieux l’autorité. Il y a une différence entre autorité et autoritarisme. Tous les dirigeants et chefs –y compris les professeurs et les parents- devraient regarder comment se comporte un lion, aller en voir un réel, dans son milieu d’origine. Devant un lion, nous ressentons illico une sorte de respect sans qu’il ne fasse rien d’autre qu’être ce qu’il est… C’est ça la vraie autorité.

 

Le poisson symbolise la parole du jour. En effet, le poisson sans nos réfrigérateurs modernes, est une nourriture qui doit être consommée le jour même si nous voulons le manger frais. Les poissons vivent dans l’eau, nous ne les voyons pas avant qu’ils n’en sortent. Les paroles c’est pareil, elles sont « visibles » ou plus exactement audibles uniquement lorsqu’elles sortent de notre bouche. Les poissons vivent dans l’abondante eau de la terre, et sont nombreux. Les bancs de poissons, représentent toutes les paroles que nous pouvons dire dans une journée et dans une vie. La mode des sushis qui représente la consommation de poissons crus, montre que certaines paroles peuvent être consommées telle quelle sans aucune transformation. Par contre, la plupart des poissons doivent être cuits et assaisonnés pour être mangé ! Ceci nous montre que nous transformons la plupart du temps les paroles entendues pour pouvoir les comprendre !

 

La pierre représente la vérité inhérente au monde. Effectivement, les objets aussi ont un sens symbolique. Et quoi de mieux que la pierre pour représenter la vérité de notre monde matériel. La pierre est dure, lourde, présente partout sous différentes formes. Elle est difficile à façonner, en tout cas impossible de le faire à main nues. Nous avons besoin d’outils et de savoir-faire pour changer sa forme et l’adapter à ce que nous voulons qu’elle soit. Tout comme la vérité. La vérité du monde est immuable, et elle sera toujours là, mais si nous voulons la voir différemment nous pouvons travailler à en transformer la forme, à la voir différemment. Sans cela elle s’impose à nous dans toute sa rigidité.

 

Chacun de nous avons ressenti déjà l’influence de ces notions lorsque par exemple nous sommes devant quelque chose de beau. Nous disons WOUAW, nous sommes comme subjugué devant la beauté qui nous transcende. Nous touchons à ce niveau-là au monde symbolique et archétypal (raison d’être des choses). Jung se servait de ces notions pour expliquer certaines maladies, il observait aussi les coïncidences des choses. C’est un monde fait de compréhensions profondes.

 

Cela n’existe pas me dites-vous ?

 

C’est vrai, en tout cas, pas de preuves tangibles de ce que je dis là. Juste une très forte intuition parfois et surtout, une envie folle que cela puisse être vrai parce que rien qu’avec cette idée, le monde s’en trouve embelli, merveilleux et plein de surprises ! En, ce qui me concerne, c’est une croyance aidante comme je les aime et comme je m’efforce de les faire exister dans ma vie. Et c'est très "art de vivre!"

 

Il paraît que certains de nos ancêtres lointains appelés « initiés », les Indiens, Jésus, les prophètes et toutes personnes intéressées par la spiritualité, la magie blanche...etc, les gens qui ont comptés dans l'évolution des consciences, connaissaient et parlaient avec les symboles. Ils savaient ainsi que chaque être et chaque objet avaient un sens, que tout le monde avait sa place et apportait une information transcendante à l’ensemble. Tout cela faisait que chacun apprenait des autres et des choses, sans jugement, sans notion de mieux ou de pire.


Pour l’instant, il semblerait que nous n’ayons plus besoin de ce savoir. L’idée est que l’humanité a besoin de vivre son histoire sans cette connaissance des choses. Celle-ci va nous revenir un jour sous cette forme ou sous une autre, lorsque nous serons prêts à la voir de nouveau. La conscience que nous ne pouvons pas continuer à faire comme si nous étions seuls maîtres à bord de notre vaisseau spatial formidable et unique qu’est la terre est évidente déjà depuis quelque temps... Peut-être est-ce le prémisse du changement et de l'évidence de la reliance des êtres et des choses à un niveau profond ?

 

Les yeux du cœur se rouvrirons à nouveau « Nous ne voyons bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux ».

 

A bientôt

Roséli 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Le p'tit Prince 19/05/2012 16:43


Bonjour Roséli,


j'ai une approche un peu similaire, je cultive un potager, j'utilise les outils de mes aïeux, transmis de génération en génération et j'ai un grand plaisir à faire mon jardin car j'ai vraiment la
sensation d'avoir tout ce petit monde avec moi. J'attribue presque chaque plante de ma propriété à une personne qui m'a été ou m'est encore très chère. Loin des yeux, proche du coeur, pour moi,
ils sont tous présents, je me promène au milieu de ces personnes que j'ai réincarné en plante. Je leur parle ou parfois juste la transmission de pensées m'envahi d'une merveilleuse douceur de
vivre. 


C'est ma manière d'attacher un concept non physique au monde qui m'entoure. Peut-être suis-je un illuminé, peu importe, JE SUIS MOI ! ! !

clara65 19/05/2012 11:44


Bonjour,


Ton article nous ramène vers les aborigènes d'Australie, les chamans d'Amérique du sud, etc... qui sont toujours dans un symbolisme profond. En Occident, on a perdu le fil qui nous relie à la
terre et à l'environnement. En Amérique du sud, par exemple, les populations autochtones sont toujours trés attachées à la "pacha mama", la terre nourricière.


Il faudrait retrouver ces "notions" afin de mieux respecter notre planète, mais je me demande si nous sommes prêts, je ne le crois pas, car nous sommes trop attachés au matériel et pas assez au
spirituel.


Bises.