Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'art de vivre ? Qu'est ce que c'est ?

L'art de vivre est un concept général qui englobe tous les aspects et tous les domaines de vie.


Beaucoup de gens donnent l’impression de survivrent, ils le disent même parfois. En fait pour la plupart, cette sensation vient directement du fait qu’ils ne vivent pas la vie qu’ils auraient aimé.   Et lorsque les gens ne vivent pas la vie qu’ils veulent, c’est qu’ils ont laissé les autres (familles, parents, écoles, amis, circonstances…) décider de la vie qu’ils devaient avoir.
Pour eux, il n’a pas été question de vrai choix, parfois d’alternatives tout au plus.


Lorsque nous avons cette sensation de survivre dans notre propre vie, ou que nous ne sommes pas satisfaits, c’est que nous vivons le projet de quelqu’un d’autre, au sens large.

Lorsque nous décidons de reprendre les choses en main, c’est à la vie que nous envoyons un signal.
La technique est d’aller chercher qui nous sommes vraiment ; nous commençons, grâce à cette recherche à vivre. Nous sentons notre poitrine se gonfler de l’air frais et vivifiant de nos passions. Ce sont les prémisses d’une vie remise sur les rails de la réussite.


L’art au sens large est la discipline qui nous permet de mettre du beau, du bien, du bon dans notre vie. C’est grâce à cela que nous pouvons contacter la cause de toute chose et que nous avons cette sensation unique - procurée par une grande œuvre - de faire partie du tout, d’être à nouveau dans l’unité de notre nature profonde, et en même temps d’être relié les uns aux autres.

Jean-Jacques Goldman - cet homme en or - a écrit un texte pour une de ces chanson où il pose ces questions essentielles.
« A quoi tu sers ? Pourquoi t'es là ? Qu'est-ce que t'espères ? A quoi tu crois ?
Y'en a qui meurent, qui prient pour un morceau de terre,
y'en a qui risquent leur vie pour passer la frontière,
Y'en a qui bronzent et d'autres s'font la peau plus claire,
Certains s'effraient au fond quand d'autres font des affaires.
Mais y'a toujours la lune qui s'méfie du soleil
Et quand tout ça changera, c'est pas demain la veille,
Certains smatchent ou labourent, d'autres soignes ou bien peignent,
C'est à toi, c'est ton tour, qu'est-ce que t'as dans les veines?
A quoi tu sers? Pourquoi t'es fait?
Terminus terre.
un seul ticket.
Y'en a qui grimpent en l'air pour un peu plus d'silence,
Y'en a qui vivent sous terre où ça hurle, où ça danse,
T'en a qui pointent des comptes quand d'autres comptent des points,
Y'en a qui lèvent des croix pour ceux qui n'y croient pas.
Y'en a qui pincent des cordes, y'en a qui frappent des peaux,
Certains 'import exportent' ou bien se jouent des mots,
Y'en a qui s'font des billes quand d'autres tombent les filles,
Certains ne donnent qu'aux hommes, mais d'autres n'aiment personne.
Mais y'a toujours la lune qui s'méfie du soleil,
Et quand tout ça changera c'est pas demain la veille,
Y'en a qui courent une vie pour gagner deux dixièmes,
A présent c'est ton tour qu'est-ce que tu nous amènes?
A quoi tu sers? Pourquoi t'es fait?
T'as la lumière, et puis après? »


La chose la plus importante à faire est de se demander ce que nous sommes venu faire ici, et trouver quel est notre don particulier, unique.

Tout le monde a un talent. Notre quête la plus importante, la plus porteuse est la recherche de ce trésor intérieur. Une fois trouvé, la confiance en soi est telle qu’il est impossible de ne pas partager avec les autres.

 

  Livre conseillé :